UTMB Carnet de note, réglages de ma Petzl NAO

Pour répondre à plusieurs discussions (et parce que ça pourra peut-être servir aussi à d’autres), voici les réglages utilisés sur ma Petzl Nao lors de mes sorties longues et ultras. Ceux-ci ne changeront pas pour l’UTMB.

J’avoue par ailleurs que ces réglages n’évoluent presque pas depuis des années. Je garde toujours les mêmes profils qui me conviennent (puis la CCC2015). J’ai eu la chance d’échanger avec une personne du staff technique Petzl lors d’un salon trail à Chamonix. Pratique, car ils connaissent par cœur les configurations de ces Petzl Nao.. Tellement pratique de se faire assister !

 

Je partage donc, brut de fonderie les réglages de mon profil customisé trail.

La configuration des frontale Petzl Nao se fait depuis le logiciel OS By Petzl téléchargeable depuis le site du constructeur.

os by petzl nao utmb

Je pars sur le principe qu’une nuit d’été dure entre 09h30 et 10h30. Cela détermine l’autonomie pour passer la nuit sachant qu’au coucher du soleil, lors des ravitos et lorsque le soleil se lève la puissance de la frontale peut être diminuée (voir frontale éteinte). Ce qui offre 9h30 d’autonomie à 442 lumens en mode « Reactive ». J’ai également un second mode configuré sur ma Petzl Nao qui offre la possibilité d’avoir pleine puissance (à 530Lumens) et une autonomie qui du coup baisse à 7h20. J’utilise très peu ce second mode « boost », mais reste intéressant pour passer certaines zones techniques !

 

Le mode « Constant » est réservé aux cas particuliers, comme par exemple en cas de brouillard, de neige, ou autres conditions difficiles ou le mode Reactive lighting trouve ses limites. Le réglage permet aussi de tenir un peu moins de 9h30 avec une puissance moindre (100Lumens). Cette puissance est suffisante pour cette utilisation.

Petzl Nao UTMB profil

Dans les faits, le mode que j’utilise le plus est le mode1 en Reactive lighting en coupant de temps à autre la lampe pour profiter de la pleine lune, des éclairages en ville et éclairages des ravitos : à ce jour, aucun problème d’autonomie. Pour l’UTMB, j’envisage tout de même de changer de batterie dès l’entame de la deuxième nuit, si tout va bien en arrivant à la base de vie de Champex, samedi soir. Cela évitera à la Petzl Nao de rentrer en mode dégradé avec luminosité (très) restreinte. La seconde batterie étant obligatoire dans le sac, autant l’utiliser…

 

La Petzl Nao offre également la possibilité d’utiliser des piles alcaline (x3), je n’ai aucun retour d’expérience sur le sujet, car jamais eu besoin d’avoir recours aux piles de secours…

 

Voici quelques impr. Ecran des réglages « Expert » de ma frontale Petzl Nao.

Mode REACTIVE LIGHTING niveau 1:

Petzl Nao UTMB expert reactive1

Mode REACTIVE LIGHTING niveau 2:

Petzl Nao UTMB expert reactive1

Mode CONSTANT niveau 1:

Petzl Nao UTMB expert constant1

Mode CONSTANT niveau 2:

Petzl Nao UTMB expert constant2

Par | 2018-07-23T13:28:35+00:00 juillet 27th, 2018|blog, Test Matos|0 commentaire

Laisser un commentaire