Trail du Petit-Ballon 2019, nouveau parcours

Aujourd’hui c’est trail ! Enfin quand je dis aujourd’hui… c’était le 17 mars ! Pas mal de retard pour ce CR de course ! Une fois n’est pas coutume, me revoilà au départ de ce trail du petit-ballon sur un super nouveau parcours… Météo clémente avec soleil une bonne moitié de la course et beaucoup de vent (j’ai bien failli m’envoler par moment)…

 

Ce trail du petit-ballon est devenu incontournable en début de saison ! En plus, cette année, grâce aux organisateurs, j’ai eu la chance de me voir offrir un dossard pour cette nouvelle édition ! Encore un énorme merci à eux !

Une fois le dossard (et la traditionnelle bouteille) récupéré, j’essaye de retrouver les amis d’Oxygene68 sur la ligne de départ de ce trail du petit-ballon. Le temps de discuter un peu sur la « stratégie de course » lancée par José (partez vite …. Mais pas trop !) et nous voilà lancé sur cette nouvelle édition ! Il est déjà 8h30. Nous partons dans le 1/3 du peloton histoire d’éviter les traditionnels bouchons de début de course !

trail du petit-ballon depart

 

Comme toujours, j’applique ma stratégie de boire une gorgée de ma boisson d’effort Nutrisens Sport « booster trail » menthe au moins toutes les 15 minutes et de « manger un morceau » par heure (hors ravito). Je ne consomme plus que les produits Nutrusens Sport : principalement à base de Jelly Bar et barres énergétiques Nine! Je pars léger, la course ne devrait pas être trop longue.

 

La fatigue du Bike&Run de la semaine se fait très rapidement sentir sur les premiers kilomètres. Pas grave, il reste quelques bornes pour faire tourner les jambes, j’adapte mon allure et profite de cette belle météo !! A ce moment, nous sommes encore dans les vignes. Je croise régulièrement des potes de course, c’est sympa ! Une fois la partie viticole achevée, nous entrons dans la forêt et attaquons un peu le dénivelé dans la boue, mais toujours avec le soleil !

trail du petit-ballon 1

 

J’approche déjà du premier ravito où m’attend Thomas ! Je reconnais les sentiers empruntés par le cross corpo du Menhir, sympa !. Après quelques mots échangés et un rapide ravito, je repars sur les sentiers jusqu’au prochain ravito qui se situe vers le 21ème km. Cette nouvelle partie du trail du petit-ballon est vraiment sympa.

trail du petit-ballon 12

trail du petit-ballon philippe scherrer 1

 

Lorsque j’arrive au ravito, Thom est déjà présent. Ça fait plaisir de pouvoir discuter quelques minutes ! Comme je l’avais prévu, je m’arrête 5minutes pour manger et remplir mes flaks. Les ravitos sont toujours aussi complets sur ce trail du petit-ballon !

trail du petit-ballon ravito1

 

Petit à petit, je sors de la « forêt dense ». Le parcours nous offre alors de très beaux points de vues.

Des plaques de neiges commencent à apparaître sur le sol… En parallèle, rien de méchant, mais le ciel commence à s’assombrir. Le vent s’invite également sur cette course ! ça va souffler méchant là-haut ! Décidément, ces changements sur le parcours sont vraiment très sympas ! Une bien belle surprise !

trail du petit-ballon 3

 

Un peu plus loin, je croise Philippe D. sur cette montée. Cool de pouvoir discuter un peu sur une course.

trail du petit-ballon 4

 

Pour l’instant les indicateurs sont encore au vert, j’avance (à mon rythme), mais sans grande difficulté. Le vent souffle de plus en plus sur la partie haute, du coup la température prend une bonne claque, malgré le soleil toujours présent.

trail du petit-ballon 5

 

Après une partie plus ou moins plate, nous arrivons sur la dernière côte bien raide avant le sommet et ses 1250m d’altitude (enfin d’après ma montre). Ça y est, nous passons les 30km de course. Le temps d’une photo et je reprends mon chemin ! La météo ne donne pas envie de rester bronzer au sommet.

trail du petit-ballon 6

trail du petit-ballon 7

trail du petit-ballon 9

 

Nous basculons ensuite de l’autre côté. Si je ne me trompe pas, il s’agit du sens inverse d’un précédent parcours de ce trail du petit-ballon. Certaines parties de la descente encore enneigées sont bien joueuses : j’adore ! Je reste avec un autre coureur sur cette partie. Nous avons un rythme plutôt sympa.

S’en suite, une partie sur sentier large, une espèce de faux plat montant jusqu’au ravito suivant. Je hais ces chemins. J’ai vraiment du mal à relancer et me forcer à courir ! Mais bon, il en faut bien quelques-uns…

trail du petit-ballon philippe scherrer

 

Je retombe ensuite au ravito du 34ème km et décide de m’arrêter pour manger et m’étirer un peu. Mon fessier droit commence à me faire souffrir. Après quelques minutes de pause (et de nombreuses places perdues), je reprends la route, tout en finissant mon mini repas : ce ravito m’a bien requinqué !

Plus les kilomètres passent, plus le temps se gâte. Le soleil disparaît pour laisser place à un ciel menaçant. Je pense que je ne finirai pas la course au sec ! Sur ces 20 derniers kilomètres et malgré la météo changeante, je continue à m’alimenter régulièrement. Comme d’habitude, ces barres céréales, cacahuètes Nine passent vraiment bien.

trail du petit-ballon 10

 

Cette dernière partie de ce parcours du trail du petit-ballon est un peu plus dure pour moi. Coup de barre et manque de jus. J’essaye de garder mon rythme et essaie de m’accrocher à un petit groupe. Après un dernier ravito léger, la ligne d’arrivée se rapproche. Encore quelques kilomètres avant de quitter la forêt pour retomber dans les vignes, puis dans les rues de Rouffach, jusqu’à l’arrivée…

trail du petit-ballon 11

 

Je fais les derniers kilomètres avec les rencontres du jour. Nous échangeons un peu sur les courses à venir avant de passer cette ligne d’arrivée.

En conclusion, je dirais que ma course s’est globalement bien passée. Une météo clémente, un nouveau parcours au top et des bénévoles toujours aussi sympathiques ! Au final, je boucle ce trail du petit-ballon en 6h28 à la 169ème place.

Encore merci à l’organisation de ce trail du petit-ballon pour cette course de début de saison toujours aussi plaisante. Rendez-vous l’année prochaine !

trail du petit-ballon nutrisenssport

 

Par | 2019-04-10T22:27:54+00:00 avril 7th, 2019|Récit de course|0 commentaire

Laisser un commentaire