Trail du taennchel – 33km 1500m D+

Je cherchais un dernier dossard à me mettre sous les dents avant le 85km du Mont-Blanc.. En cherchant un peu, je suis tombé sur ce Trail du taennchel à Ribeauvillé. 33km et 1500 de D+, distance suffisante deux semaines avant mon premier objectif de saison !

Le départ ce ce Trail du taennchel est fixé à 9h00.

Cool pas trop tôt. J’arrive vers 8h30 afin de chercher mon dossard et essayer de trouver les quelques connaissances qui s’alignent également au départ de cette course.  Plutôt une bonne nouvelle, quasiment pas d’attente à la récupération du dossard ! Le temps de récupérer la bouteille de crémant en cadeau pour l’apéro, faire quelques foulées, discuter rapidos avec le président du club d’ahtlé et c’est parti.

Par d’agglutinement sur la ligne de départ de ce Trail du taennchel, je suis relativement surpris du peu de participants !

Trail du taennchel 2017 parcours

Le Départ

Le parcours débute par la traversée de Ribeauvillé : petites ruelles pavés avec pour point de mire, tout en haut dans la montagne, les trois châteaux qui sont sur notre parcours. Nous quittons ensuite la route au bout d’un km pour arriver dans un single roulant. Il est assez difficile de dépasser dans cette première section.

Au km5, après quelques chemins plus larges nous arrivons déjà à un premier ravito, pire qu’un marathon. Je décide de ne pas m’arrêter, au pire j’ai quelques ravitos dans le sac. Le prochain approvisionnement est au km17.

Pour l’instant, le profil est plutôt montant on a fait que monter et ça sera comme ça pour les 8 premiers km avant une 1ère descente. Je me sens plutôt bien et avance sur un bon rythme, les indicateurs sont au vert pour le moment.

 

Nous arrivons au km10,

nouvelle montée d’environ 250m de D+ sur un km Rien de bien méchant en pensant au profil qui m’attend sur le 85km du Mont-Blanc.

Sommes souvent dans des parcelles forestières assez denses mais les quelques points de vue qu’on nous offre sont sympas : pâturages, vues sur des sommets vosgiens, etc.

Trail Taennchel 2017-06

Km17, mi-parcours, le 2ème ravito

avec des TUCS, cool !  Déjà 1000m de D+ sur les 1500 annoncés. Plus de grosses difficultés à venir, juste quelques coups de cul et 8km de descente … Je prends le temps de prendre un coca, des TUCS et je repars !

Après le ravito nous passons dans une partie rendue boueuse par les pluies de la veille. La descente est plutôt joueuse, sans grandes difficultés. Je me retrouve vraiment tout seul par moment et je dois redoubler d’attention pour ne pas louper un fléchage. Peu avant le second ravito je me trompe de chemin ! J’arrive presque seul dans une vallée encaissée baignée de soleil, c’est plutôt sympa.

A ce stade, je me sens plutôt bien, mon allure est correcte. Une dernière montée, quelques faux plats, sans grandes difficultés. A ce stade, il reste un peu moins de 2km de montée sur un single, pas long mais bien raide qui va continuer en descente en slalom. J’apprécie cette descente malgré un début de crampe au moment. On se tire la bourre avec d’autres coureurs.

Les 2 derniers km sont sur du concassé plutôt roulant et en descente, je déroule ma foulée mais ne rattrape pas grand monde : nous sommes pas mal éparpillés sur le parcours. Je vois la ville au loin et localise l’arrivée.  

L’arrivée de ce Trail du taennchel

est plutôt sympa, mais pas grand monde. Après le passage de la ligne, nous recevons une médaille… En regardant ma montre, je suis plutôt satisfait de ce chrono : 03 :29 et une 22ème place !! Le 1er mettra 2h35 (et au passage +17min au second !!).

A l’arrivée, j’en profite pour discuter un peu avec les membres d’Oxygène68 et Pierre. Nous mangeons une tarte flambée sur place avec mes parents. Une belle sortie, un beau Trail du taennchel, sympa à refaire sur 2018 en essayant d’améliorer ce chrono.

Par | 2017-11-12T22:16:13+00:00 juillet 1st, 2017|Récit de course|0 commentaire

Laisser un commentaire