Munster Trail version 70km (4000m D+)

Et pourquoi pas un dernier dossard long pour clôturer cette saison 2018 ?! Cette idée tourne dans ma tête depuis quelques semaines… Je décide de franchir le pas en m’inscrivant à ce Munster Trail pour découvrir ce coin différemment.

Mon objectif principal de l’année étant derrière moi (cf l’UTMB 2018), je suis plutôt en mode « vacances » : relâchement et apéros depuis fin août. Ma sortie la plus longue devait être en Autriche avec Jules pour monter à un 3000 et totaliser 25km, Youhou!

Le but de ce dossard est un peu différent aujourd’hui : essayer de partager la course avec des collègues, finir ensemble dans la mesure du possible et prendre du plaisir. Un peu comme le GTL de l’année dernière avec Hélène. Nous partons donc sur une base de 11h30.

 

A l’arrache…

Aurait pu être le titre de l’article… Préparation des affaires le vendredi soir en rentrant du travail, le tout jeté en vrac dans le sac de sport. Pas trop le temps d’hésiter sur la tenue ou autre ! Je pars léger sur ce Munster Trail : la météo devrait être bonne et le menu semble bien copieux pour les ravitos ! Un rapide repas avec la famille, puis dodo vers 21h03.

 

Samedi matin, 2h50, le réveil sonne.

Dur dur de s’extraire du lit ! La nuit ne fut pas top et bien courte. Je prends mon petit déjeuner, m’habille et prends la route pour aller récupérer Thomas. Nous voilà parti, direction Munster pour rejoindre les compagnons de course !

 

L’arrivée dans Munster est un peu étrange… Pas une lumière dans la ville ! Seuls quelques frontales illuminent les parkings. Nous allons ensuite récupérer nos dossards et lot avant de retourner à la voiture pour se préparer (enfin surtout moi, car Thomas est déjà fin prêt !!!).

 

 

Direction la ligne de départ

Ambiance plutôt bon enfant dans ce sas de départ de la première édition 70km du Munster Trail… Pas de stress malgré cette longue journée qui nous attend. Je retrouve facilement Ronan pour le départ. Thomas décide de partir d’un peu plus loin, à son rythme ! Hâte de partir car nous devrions en prendre plein les yeux (et plein les jambes).

Sur la ligne de départ, nous retrouvons Laurent, « just on time » !! C’est chouette de se retrouver là à quelques secondes du départ.

munster Trail depart 70km

Après quelques mots de Jeff, le départ est donné en toute sobriété ! Pas de musique, pas de décompte, juste un go ! ça change de l’UTMB et des rues pleines de monde.

05h30… Le départ est donné. Nous partons tranquillement avec Ronan et Laurent : pas le choix de toute manière… Dès le premier km, petit bouchon … au moins on ne forcera pas sur ce début de course !

 

 

Vers le Petit-Ballon

Nous montons tranquillement vers le Petit-Ballon où le ciel est bien dégagé ! Les étoiles se dévoilent de plus en plus. Toujours autant de plaisir à évoluer de nuit, frontale fixée sur la tête. J’aime cette ambiance, j’aime regarder les frontales qui évoluent dans la montagne plus haut !

Munster Trail Petit-Ballon

Une fois au sommet, il fait encore bien nuit ! Je ne m’attarde pas trop et enchaîne sur une longue descente. A ce moment, j’ai perdu mes deux compagnons de course ! Ils ne doivent pas être loin car le rythme n’était pas très élevé.

Je continue mon chemin, tranquillement en suivant d’autres coureurs. Après (environ) 2km, surprise, je retrouve des frontales en face de nous… A priori erreur de balisage, nous devons faire marche arrière !! Top !!!! Pas super balisé cette partie du Munster Trail… Nous décidons de couper à travers champs (et barbelés) pour retrouver le chemin. Tout rentre dans l’ordre après quelques minutes…

 

 

Seconde montée, vers le Schnepfenried

Une fois en fond de vallée, nous entamons la seconde montée de ce Munster Trail : vers le Schnepfenried. La montée se passe plutôt bien, sans réelle difficultés sur un large chemin forestier ! Environ 600m de D+ à avaler. Pour le moment les indicateurs sont au vert et tenons l’allure estimée.

Munster Trail Schnepfernied

En haut nous avons un ravitaillement complet avec de bons bretzels : motivation ! Je décide de m’arrêter et de me faire mon ptit’dej bien complet à base de fromage et Bretzel. On est plutôt pas mal ici. En regardant mon montre je m’aperçois qu’il y a (déjà) un écart de 2km par rapport au profil.

Munster Trail Schnepfernied ravito2

Munster Trail Schnepfernied ravito3

 

Après le ravito : première piste de ski à monter… A ce stade, je fais la rencontre de Julien avec qui je partagerai une partie du parcours.

Munster Trail Schnepfernied piste ski

Nous enchainons ensuite vers le descendre de l’autre côté ! Juste histoire de faire un peu de D+. S’en suit une loooonnnngggguuuueeee descente, roulante avant d’attaquer la troisième montée : celle du Hohneck.

Munster Trail Schallern1

Elle est plutôt longue mais se franchie sans trop de difficulté. Je m’attendais à du très raide avec les 1200 m de D+ au programme. Je grimpe, je grimpe et double pas mal de coureurs. Une fois sur la crête le Hohneck pointe le bout de son nez au loin. Le paysage est sympa malgré la brume.

Munster Trail cretes Honeck

Nous réalisons le tracé inverse du trail des Marcaires sur cette partie. La crête n’est pas technique et permet de courir un peu. Malheureusement ma tendinite se réveille et est de plus en plus douloureuse. Ça ne sent pas bon pour la suite ! Je sers les dents et continue…

Munster Trail cretes3

 

 

Une fois au Hohneck

Nous avons déjà 2500 m de dénivelé sous les baskets.

munster Trail Honeck

Le prochain ravito solide de ce Munster Trail n’est plus très loin, mais avant ça, il faudra descendre une piste de ski…

La douleur dans le genou est de plus en plus présente et m’oblige à ralentir. Dommage, car j’aime beaucoup ce type de parcours. Après cette descente nous enchaînons sur un petit single, plutôt plat…. Et là pour une raison que j’ignore, je me retrouve à voler dans les buissons et myrtilles tête en avant. Plus de peur que de mal, uniquement quelques « rayures sur la carrosserie » et une belle bosse sous le genou gauche.

Munster Trail Philippe Scherrer

 

 

Ravito du Schallern

Une fois au ravito, je prends le temps de boire et manger. D’après les prévisions horaires, les collègues ne devraient plus être loin. En attendant, pour m’occuper : je mange. Le programme est plutôt sympa avec de la bonne soupe maison aux potimarron, des TUCS, du fromage et des haribo…

Munster Trail Schallern ravito 2

20 minutes plus tard, Ronan fait son apparition ! Cooool, je retrouve le premier collègue, nous allons pouvoir continuer ensemble.

Munster Trail Schallern ravito

Quelques minutes plus tard, nous attaquons une longue descente en mode « blabla run » : ça parle montagne, courses passées et à venir, VTT, escalade, bref on fait passer le temps sur ces sentiers larges qui semblent interminables.

Munster Trail Soulzeren

Avant d’attaquer la dernière montée du parcours, nous faisons une petite halte au point d’eau : Comme d’habitude, les bénévoles sont top sympa et nous annoncent le menu du prochain ravito : nous aurons des patates. Ça motive non ?

 

 

En route vers le Tanet

Nous continuons ensuite notre route vers le prochain col. L’allure est bonne et plutôt régulière, nous formons un bon binôme.

Munster Trail Tanet

Avant l’arrivée au Tanet, petit surprise du chef : LA PISTE NOIRE. Les ravitos se méritent sur ce Munster Trail.

Munster Trail Tanet piste noire

Finalement ça se passe plutôt bien. On avance sans se poser de questions et on pousse sur les bâtons. Cela me rappelle un peu la Montagn’Hard.

Munster Trail Tanet piste noire 2

Le ravito qui suit est topissime sur base de Roïgebrageldi préparés par la ferme auberge. Je savoure mon assiette et hésite à en prendre une seconde tellement c’est bon.

Munster Trail Tanet ravito2

Munster Trail Tanet ravito1

Munster Trail Tanet ravito3

Reste 15 km, après ce ravito complet, ça sent bon l’arrivée. Les chemins sont sympas et me rappellent les balades réalisées avec des amis et la petite famille du côté de Orbey. J’adore ces chemins !

Munster Trail Hautes huttes

Nous passons par le lac vert et le lac des truites qui sont absolument fabuleux.

Munster Trail Lac vert

 

Munster Trail Lac des truites2

Puis la descente… Mon compagnon de route est un peu dans le dur, problème de genou ! Nous alternons course et rando rapide sans croiser beaucoup de monde !

Munster Trail Tanet piste noire philippe scherrer

 

Dernier ravito au Glasborn

Dernier ravito à 10km de la fin. La fin du Munster Trail sera partagée avec les coureurs du 18km. Ça motive !!!! La descente est plutôt sympa et permet de prendre de la vitesse. Le single est plutôt agréable. Les kilomètres passent rapidement. Les jambes répondent encore bien.

 

Nous arrivons ensuite dans Munster.. Ça y est la ligne d’arrivée est proche ! Pas mal de monde au centre, cela change du matin.

L’arrivée est plutôt agréable. Pari tenu niveau chrono : ce Munster Trail est bouclé en 11h28.

Munster Trail cretes arrivee

Nous profiterons ensuite du ravito avant de reprendre la route.

 

 

Pour résumer

Une belle course pour clôturer la saison. Le Munster Trail est fait par des passionnés et ça se voit ! Des paysages magnifiques, des sentiers sympas (sans être trop techniques !), des bénévoles au top, et des ravitos ***** étoiles ! Pour les petits points négatifs : le balisage en début de parcours mériterait d’être amélioré et un peu déçu de n’a pas avoir de cadeau finisher comme ça se fait sur beaucoup de trails longs : je ne parle pas forcément d’un teeshirt ou polaire, mais plutôt des produits locaux ou un petit goodie original.

Munster Trail cadeau finisher

Vraiment un trail que je recommande pour sa beauté du parcours. En fonction du déroulement de ma saison 2019, je reviendrai sans doute sur ce Munster Trail !

Munster Trail groupe constellium

Pour finir, un GRAND BRAVO à Thomas, Ronan et Laurent qui découvraient cette nouvelle distance de course et qui sont tous les trois finishers de ce 70km du Munster Trail ! Bonne récup.

Par | 2018-10-24T22:09:53+00:00 octobre 24th, 2018|Récit de course|1 Comment

Laisser un commentaire