MontagnHard 2019 un peu particulière

Par où commencer ?! Que dire de cette MontagnHard 2019 ?! Réveillé ce dimanche matin à 7h30 dans mon lit superposé aux Contamines, au sec dans mon sac à viande : difficile de se dire que ça aurait dû être l’heure à laquelle j’aurais pu m’approcher de cette ligne d’arrivée à Saint-Nicolas de Veroce.

Nous arrivons dans la région vendredi en début d’après-midi pour récupérer le dossard. Il fait chaud, très chaud !! Comme l’année dernière le dossard est récupéré rapidement, top !

montagnhard 2019 remise dossard

 

Chaleur semble être le fils conducteur de cette MontagnHard 2019 ! Mon cauchemar ! Avec Thomas, nous essayons de relativiser, de nous dire que « ça va le faire » malgré un message de l’organisation qui ne se veut pas très optimiste pour le samedi.

MontagnHard 2019 - alerte meteo

 

Pas mal d’éléments étaient réunis pour terminer cette belle MontagnHard, mais le sort, la météo et le autorités de Haute-Savoie en ont décidé autrement.

 

Sur les faits, c’est évidemment la faute à pas de chance. Côté orga., il n’y a pas eu le choix : deux avis d’orages reçus pour 16h et 22h. Le comble est que le premier a été levé par la préfecture, mais comme l’a expliqué Olivier en toute transparence sur la ligne d’arrivée, il était trop tard : toute la procédure d’arrêt de la course était en route.

Seul le 40km de cette MontagnHard a pu se dérouler intégralement. Les derniers arrivaient vers 20h après une superbe fin d’après-midi ensoleillée. Sur le 60km, un seul finisher ! Les autres ont été arrêtés !

 

Sur le 100km, une quarantaine de coureurs ont été détournés à partir de Miage sur le parcours prévu pour le 60km. Le gros du peloton a été arrêté à La Frasse (soit au bout de 48km), ce qui fut mon cas ! Certains arrivés à Tré la Tête ont été renvoyés en redescendre en direction du Pont de la Laya et ND de la Gorge… Pour ma part, cette MontagnHard se déroulait plutôt bien. Malgré un « coup de chaud » dans la montée du Bolchu j’avais 1h30 d’avance sur mon planning prévisionnel !

 

Revenons sur cette première partie de course..

montagnhard 2019 depart2

Départ plutôt pépère à 5h du matin, il fait encore frais (mais nous savons que cela ne va pas durer). Le début de parcours de cette année est vraiment un bon choix : la montée du Joly à la fraiche, c’est quand même pas mal…

montagnhard 2019 montee joly

La crête jusqu’à la Croche est magique avec ce single très ludique. Cette édition 2019 m’aura permis de découvrir cette partie du parcours que j’avais écourté l’année dernière !!

montagnhard 2019 mont joly

montagnhard 2019 crete mont joly

montagnhard 2019 croches

 

Ravito sympa aux Tierces (je ne m’attendais pas à le trouver ici !). Bande de bons vivants qui mettent l’ambiance, pas de doute, nous sommes sur la Montagn’hard : ravitos *****, bonne ambiance et vue magnifique pour le petit dej !

montagnhard 2019 vallee

La descente sur Le Pontet me parait bien longue et plutôt agréable, même s’il ne faut pas se laisser aller et lâcher les watts.

montagnhard 2019 pontet 2

Une fois arrivé au Pontet, je retrouve mes suiveurs pour la première fois ! Ravito bien organisé (comme d’habitude) avec une petite soupe, jambons, tucs et banane ! Un bon moment ou je prends mon temps pour prendre des forces avant la prochaine montée !

montagnhard 2019 ravito pontet

 

Après 15 minutes d’arrêt, je repars direction Roselette avec quelques craintes. Je craignais cette montée depuis Notre Dame de La Gorge avec le soleil qui commence à taper et la dernière partie en plein soleil ! La première partie du chemin est agréable dans les bruyères. La fin en plein soleil se complique pour moi. Je commence à avoir vraiment chaud ! Je trouve cette montée vraiment dure et souffre de la chaleur. Je me fais passer par plusieurs coureurs et décide de réduire mon allure pour m’économiser. C’est pas que… mais la course va encore être longue !

montagnhard 2019 Roselette

 

Une fois arrivé sur cette bosse, je redécouvre le Beaufortain que j’ai parcouru il y a deux semaines lors d’une reco de l’UTB sur 3jours !! ça fait plaisir et c’est toujours aussi beau !!! Faut vraiment que je fasse l’UTB en course l’année prochaine. Au loin, en bas, une tente orange …. Le ravito du Bolchu approche !! Je prends mon temps sur ce ravito et discute avec des bénévoles super sympas ! Après 10 minutes de pause, j’entends une bénévole annoncée que nous sommes environ 200eme !!!! What ?! Quoi ?! j’ai dormi aussi longtemps ?! (je découvre ensuite que cette info était erronée, je suis 100ème à ce moment de la course).

montagnhard 2019 bolchu

 

Je repars ensuite avec un coureur, finisher de l’Echappée Belle (c’était marqué sur son sac). J’en profite pour discuter un peu et échanger sur son expérience. Quelques minutes plus tard, me voilà au col de la fenêtre … Quelle magnifique surprise !! La vue est exceptionnelle !!! Une mini pause photo est OBLIGATOIRE ici !!

montagnhard 2019 col fenetre

 

Puis, je débute la descente de la Fenêtre c’est technique sur le début et plutôt long mais j’adore… Ce passage est top !!

montagnhard 2019 fenetre descente

Avant de commencer la montée vers Tré la Tête je fais une petite pause au niveau du ruisseau. La montée est plutôt raide mais ombragée. Je me souvenais bien de cette descente l’année dernière.

montagnhard 2019 montee tre la tete

A choisir, je ne sais pas dans quel sens je préfère la prendre.. Une fois à Tré La Tête, ambiance garantie avec notre Bagnard national ! Pause bière obligatoire ici.

montagnhard 2019 tre la tete

Malheureusement, l’équipe de la MontagnHard commence à évoquer un arrêt de course, sans avoir trop d’info ! ça passe ? On s’arrête ? On bifurque sur le 60km ? Pas trop d’infos à ce moment. Je continue ensuite sur ce beau chemin en balcon avec un petit groupe de coureurs. J’en profite pour passer un coup de tel. à mes suiveurs qui attendent à Miage pour avoir des infos !

montagnhard 2019 contamines

Et la suite ?! Bin on la connaît. Même si je pensais (espérait !!) qu’on allait partir sur le 60km, tout le monde est arrêté à La Frasse… stop, on coupe le moteur : plutôt dans une bonne ambiance, il faut prendre cet arrêt avec « philosophie ».

 

Je descends ensuite pour retrouver mes suiveurs, monter en voiture, rejoindre Thomas (arrêté sur le 60km à ND de la Gorge) pour finalement rejoindre l’air d’arrivée pour profiter de l’ambiance particulière de cette MontagnHard et surtout prendre une bière… on ne va pas se laisser abattre quand même ! Forcément tout le monde parle de cet arrêt sur la ligne d’arrivée. Le point à souligner est la quasi-unanimité pour saluer la décision prise par l’organisation (malgré le ciel qui s’obstinait à nous démontrer le contraire…).

montagnhard 2019 arrivee

La décision n’est pas facile, (Il y aura certainement des grincheux), mais il fallait sans doute la prendre ! Bravo à Olivier et à l’ensemble de l’organisation !

montagnhard 2019 sas arrivee

montagnhard 2019 biere arrivee

Après quelques bonnes bières, une douche un bon resto nous rentrons nous reposer ! Dimanche matin au ptit’dej, quand on voit qu’il n’y a rien eu dans la nuit, ça fait un peu chi**** quand même. Mais c’est toujours facile de dire ça plus tard, l’organisation ne peut pas jouer à la roulette Russe avec ses coureurs !!

montagnhard 2019 dossard

Résultats « virtuels »:

montagn hard resultat philippe scherrer

Du coup, nous passons la journée dans Chamonix avant de reprendre la route ! Un bon moment partagé !

Conclusion : Eh bien… Faudra recommencer en 2020…. L’an dernier, j’ai bifurqué sur le 90km de cette MontagnHard, cette année j’ai couru 48km ! A force d’insister, j’arriverais peut-être à boucler cette boucle !!

Par | 2019-07-08T21:43:00+00:00 juillet 8th, 2019|Récit de course|1 Comment

Un commentaire

  1. ORTHWEIN Myriam 10/07/2019 à 11:38 - Répondre

    Coucou Philippe j ai suivi avec grand plaisir et beaucoup de passion le déroulement de ta Montagne hard !
    Quelles jolies photos prises lors de ton parcours, tu as bien mérité ces beaux paysages…
    Alors puisque je vois que tu es prêt à resigner pour l’année prochaine, j’espère que tous les éléments seront de ton côté afin que tu puisses enfin finir ta course !
    Bonne chance pour toutes tes courses et trails futurs
    Gros bisous
    Myriam

Laisser un commentaire